Archive | III) Les solutions proposées pour contrôler le botellón. Flux RSS de cette section

À propos de botellontpe

Blog consacré au botellón dans le cadre des TPE. --> Dans quelle mesure le phénomène culturel du botellón devient-il un problème pour la société espagnole ?

MOYENS D’OBSERVATION ET DE VIGILANCE.

2 février 2014

0 Commentaire

Les informateurs clés comme la police municipale sont indispensables, pour connaître mieux ce phénomène.

Les urgences hospitalières indiquent le nombre d’adolescents qui arrivent dans les hôpitaux suite à un coma éthylique dans le botellón.

Des enquêtes sont réalisées auprès des jeunes étudiants et adolescents dans les centres de santé ( Castilla et León) par échantillonnage.

L’Espagne met en place une collecte systématique d’informations sur les cas d’urgence en raison d’abus rencontré.Les information sont reçues  à partir du numéro de téléphone 112.

Le pays exploite des dates où les étudiants ont eu des accidents de la route, et qui en ont perdu la vie à partir des informations données par l’Institut National de Toxicologie.

UN PHENOMENE SOCIAL REMIS EN QUESTION.

2 février 2014

0 Commentaire

Il paraît nécessaire de développer depuis le Plan Régional et le Plan Local sur les Drogues, une ligne systématique et permanente de questions sur certains comportements sociales qui se considèrent normaux alors qu’ils ne sont pas absolument pas. Par exemple :

  • Questionner l’actuel modèle de loisirs, spécialement pour les mineurs . ( sortir tard en fin de semaine, horaire d’arrivée à la maison, consommation d’alcool ).
  • Questionner la tolérance sociale des parents et de la société en général sur la consommation d’alcool des mineurs et des étudiants.
  • Questionner la faible perception du risque associée à l’utilisation et l’abus d’alcool pour les adolescents, les mineurs et les parents.
  • Promouvoir qu’aucune consommation ou consommation modérée doit être une option culturelle .
  • Promouvoir des débats pour transmettre des messages qui permette la réflexion sur l’ensemble de la société . Constituer des coalitions locales entre les différents groupes impliqués ( Conseil Local des Jeunes, professeurs, élèves, et parents du Conseil Scolaire, moyens de communication, associations de voisins, police locale, collèges professionnelles directement impliqués , section de jeunes des syndicats…).

LES MOYENS EDUCATIFS.

2 février 2014

0 Commentaire

Il y a un renforcement des programmes de prévention scolaires, familial, et extrascolaire qui sont actuellement disponible. Ils pourraient également lancer de nouvelles préventions.

Des ateliers éducatifs sont réalisés pour adolescents et étudiants dans les situations de crises et comme moyen alternatif infliger des amendes pour ceux ayant consommer de l’alcool dans les espaces publics . Ces amendes seraient de courtes durées. Ce seraient l’opération des services sanitaires et la police locale. La motivation supplémentaire que peuvent avoir les jeunes adolescents est qu’ils ont eu une mauvaise expérience avec l’alcool ( aller aux urgences pour comas éthyliques ou accidents, arrestation à la police, amende pour consommation dans l’espace publique …) Dans la communauté autonome de Madrid, on offre des ateliers éducatifs de 5 heures où les jeunes réalisent le samedi matin . L’année 2000, 25 % des jeunes ont été sanctionné pour la consommation d’alcool dans l’espace publique.

Des bulletins sont envoyés aux parents dont les enfants ont eu une amende car ils ont été détenu par la police pour conduite liée à l’alcool ou assistée par les services médicaux d’urgence . Mais tout en leur offrant la possibilité de participer à des programmes accrédités de prévention et de consultation familiale. Cela dépend énormément de l’éducation que l’on donne à son enfant. Si l’enfant est en présence de parents qui fument ou bien boivent. Il sera beaucoup plus tenté.

Beaucoup de parents considèrent la drogue comme une menace pour l’avenir de leurs enfants. Ils craignent qu’ils pourraient y avoir des conséquences graves, si leurs enfants utilisaient de la cocaïne, des pilules. Malheureusement les parents ignorent beaucoup que leurs enfants ont déjà consommé durant leur pré-adolescence de l’alcool ou bien du tabac, selon l’agence d’antidrogue de Madrid. Cette agence souligne également que les jeunes ne souhaitent pas avoir d’abus ou de problèmes de toxicomanie . Mais il existe de plus en plus de jeunes qui consomment excessivement de l’alcool , de tabac ou d’autres substances . C’est pourquoi, de plus en plus d’experts et d’organismes gouvernementaux recommandent d’anticiper la prévention de consommation précoce de drogues, dès le plus jeune âge.

LES MOYENS LEGISLATIFS.

2 février 2014

0 Commentaire

 

soluton

Les associations, l’Etat et également la population s’associent pour trouver des solutions pour essayer de diminuer le phénomène.

Dans un premier temps, les autorités ne se préoccupent pas des botellónes. Ce sont les associations de riverains qui parviennent à faire pression grâce aux plaintes, procès et revendications qui sont secondés par les syndicats d’exploitants de locaux nocturnes. Ces syndicats considèrent le botellón comme une forme de concurrence menaçant leurs intérêts.

Les autorités ensuite, ont été obligé de réagir , sans disposer pour autant de loi adapté, puisque la consommation d’alcool sur la voie publique n’est pas interdite. Au cours des années 90, progressivement les communautés ont interdit la vente et la consommation d’alcool sur la voie publique : castille y león (1994 ) madrid (2002) .

La réforme de la loi de mars 1994 sur la prévention, assistance et intégration social de l’addiction à la drogue à Castilla et León pour :

- l’âge légal de l’accès à l’alcool est de 18 ans.

- Interdiction de vente la nuit de boissons alcoolisées ( de 22 heures à 7 heures du matin ), dans les commerces . Cette consommation n’est pas destinée immédiatement aussi à la vente à distance, à domicile pendant les horaires de nuits.

- maintenir l’interdiction de consommer de l’alcool dans la voie publique. MAIS pendant des évènements exceptionnelles, cette consommation d’alcool peut-être autorisée.

- Assurer le respect de la législation en vigueur des mesures de surveillances et de contrôles adéquates.

LA LOI ANTIBOTELLON

Cette loi a été mise en place à cause des problèmes sociaux générés par ce type d’activités . Le Ministre de l’Intérieur espagnol ( qui dépendait alors de Drug Plan National ) a proposé en Février 2002 une loi . Elle interdit la consommation dans la rue, la réglementation des horaires, information et promotion de l’alcool . Face à la résistance et à la critique soulevée , cette loi a été finalement adopté. Mais malheureusement après le changement de gouvernement espagnol, il a décidé d’abandonner cette loi. Cependant plusieurs gouvernements régionaux ont adopté des règlements allant dans le même sens que cette loi. En particulier par rapport aux horaires de limites pour acheter de l’alcool, mais aussi de boire dans la rue. Comme par exemple, dans les villes telles Madrid, Castilla et Léón, des amendes ( 300 €) ont été mise en place pour que les espagnols soient responsables de leur actes car ils avaient consommé sur la voie publique de l’alcool.

Depuis juillet 2012 la législation antibotellón est plus répressive :

  • Durcissement des sanctions ( amendes ont doublé 300 à 600 € ) et incluant une peine récidive ( jusqu’à 60.100 € en cas de nouvelles infractions dans les 6 mois)
  • 12400 amendes ont été dressé depuis le durcissement de cette législation, soit environ 3 millions d’euros récoltés par la communauté de Madrid.

DIFFICULTES ET OBSTACLES.

2 février 2014

0 Commentaire

Les moyens législatifs sont une condition nécessaire mais pas assez suffisante. L’expérience démontre que quand les jeunes se rapprochent de l’âge légal à accéder à l’alcool, les mineurs demandent aux majeurs de leur acheter de l’alcool . Egalement , quand la vente d’alcool est interdite pendant les horaires de nuit , les jeunes planifie le botellón . Ils achètent durant l’après-midi avant le botellón et stockent le contenu d’alcool dans les coffres des voitures.

C’est aussi prévisible que certains établissements qui obtiennent des bénéfices économiques avec la vente d’alcool pour les jeunes , résistent à l’interdiction de vendre de l’alcool pendant les horaires de nuit. Par exemple, à Madrid, les magasins gérés par des chinois qui fournissent l’alcool aux jeunes dans le centre de la ville ont des réductions depuis la réforme.

Pourtant,l’Etat ne parvient pas empêcher que des jeunes achètent de l’alcool l’après-midi, pour consommer le soir là où ils ne dérangent pas, là où ils n’attirent pas l’attention de la police :  les zones non résidentielles.

MOYENS ALTERNATIFS.

2 février 2014

0 Commentaire

D’autres alternatives saines sont programmées durant l’après-midi et les soirées de fin de semaines.

Un élément important pour que ce moyen soit un succès et accomplir ses objectifs, est la participation active des jeunes dans la préparation, la gestion et le déroulement. Ce programme peut s’associer avec les médiateurs des jeunes ou des éducateurs de la rue pour qu’ils se déplacent dans les zones de botellón pour informer de ces alternatives.

En 2002, 43% des participants à ces activités réalisées à Madrid , ont déclaré que s’ils n’avaient pas été là, ils auraient été au botellón avec leurs amis. Egalement dans la Communauté Autonome de Madrid, un sondage a été réalisé en 2003, 85.8% des jeunes de 18 à 29 ans soutiennent ce type d’initiatives.

Les campagnes de prévention se multiplient : informer des risques. Pour conséquence,le nombre de consommateurs décroit alors que la quantité d’alcool, elle augmente car il y a des augmentations d’intoxications et de comas éthyliques.

campagnes

Campagne de prévention sur l’alcool.

 

campagne

Campagne de lutte contre la dégradation des espaces publics.

 

DIFFICULTES DES MOYENS ALTERNATIFS.

2 février 2014

0 Commentaire

Les principaux problèmes que présentent ce type de problème est que ce type de programme ne s’identifie pas comme un moyen de prévention pour la consommation d’alcool et de drogues. Egalement, il y a l’absence de continuité dans le temps, et surtout ce n’est pas vraiment une habitude saine de loisir qui fait parti du monde des jeunes.

Les résultats sont mitigés, il ne limite pas réellement l’accès aux botellónes. Elle est décrit comme l’un des loisirs préférés des jeunes. C’est une activité sociale, une forme de loisir parmi tant d’autres comme le sport, le cinéma où l’on consacre son temps libre et permet d’entretenir et de créer un cercle d’amis et de connaissances. Mais, si les jeunes espagnols devaient choisir entre botellón et ce genre d’activité, ils choisiraient sans aucun doute, le botellón.

AUTRES MOYENS UTILISES

2 février 2014

0 Commentaire

Slogan différent : ‘ A boire et à s’enivrer, mais ne pas déranger ‘  :

D’autres régions ont lancé des initiatives pour limiter les nuisances pour les voisins plutôt que de faire réduire la consommation d’alcool . Dans le cas d’Estrémadure, où cette communauté a adopté une loi de ‘ coexistence et de loisirs ‘ en 2003. Cette loi réglemente où vous pouvez et où vous ne pouvez pas faire le botellón. Cela permettrait donc d’éviter les conflits. La vente d’alcool pour les jeunes est également suivie. La consommation est également accompagnée d’un programme de construction d’espaces jeunes de création, et où les botellónes ne sont pas fondés que sur la consommation excessive d’alcool. Mais malheureusement, ces centres n’ont pas été construits ou on eu peu de succès car la consommation d’alcool pour les mineurs restent toujours très importante.

Cette même initiative a été suivi par d’autres régions locales ou régionales comme l’Andalousie . La loi de juillet 2006, du 24 octobre a pour but de contrôler la criminalisation de ce phénomène . Egalement, elle autorise la création d’espaces spécifiques qui sont appelés ‘botellódromos ‘. La première ville ayant installée cette loi est Córdoba en 2005. Ces zones offrent des éléments de sécurité et de santé . Dans de nombreux cas, cette pratique est limitée car ces botellódromos se trouvent en périphérie de ville.

Valence, est plus stricte, car elle interdit la consommation ( d’alcool et non alcool ) dans les rues sauf si elle est entre deux lieux adaptés pour cette fonction. Quand cette loi n’est pas respectée, les espagnols peuvent encourir une amende allant jusqu’à 300 €.

COMPARAISON AVEC D’AUTRES PAYS POUR PRENDRE EXEMPLE.

2 février 2014

0 Commentaire

En France, il n’y a pas de phénomène de botellón. Même si les étudiants se réunissent souvent sur certaines places comme à Paris. Le gouvernement lutte contre l’alcoolisation des jeunes. D’ailleurs, en 2009, la vente d’alcool et de tabac aux mineurs a été totalement interdite. L’année 2010, a vu se développer un nouveau phénomène dans les villes de Nantes et Rennes puis dans tout l’ouest de la France . Ce type de phénomène s’est nommé ‘apéros géants’ ce qui ressemble fortement au botellón . Ces apéros ont engendré une compétition des villes de 5000 jusqu’à 10 000 jeunes lors de chaque rassemblement.

apero geant

Les apéros géants se multiplient à cause des réseaux sociaux.

apero geant nanters

Apéro géant réalisé à Nantes en 2011.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Depuis l’été 2007, la Suisse vit le même phénomène qu’en Espagne . Les botellónes ont surpris les autorités qui les ont tout de suite condamné car ils relèvent de la santé publique . Les botellónes se pratique sur les rives du lac Léman, dans les parcs genevois ainsi que le parc public de la Planta à Sion. L’office fédérale de la santé publique suit avec beaucoup d’attention l’évolution de la situation à propos de ce type de phénomène . Elle entretient des contacts avec les villes et les cantons . Elle doit également prévenir des dangers de l’alcool et protéger les jeunes . Il appartient aux villes et aux cantons concernés de gérer la situation et donc d’agir en conséquence. Ils sont responsables de la sécurité publique. Plusieurs mesures préventives ont été mis en place ( informations sur place, dans les médias, à l’école) et le respect des interdictions qui touchent la vente de boissons alcoolisées à des jeunes.

Le botellón frappe deux des valeurs suisses qui font partie de l’identité du pays alpin : l’ordre et la propreté  .C’est une véritable préoccupation politique et sociale.

Les conditions imposées par la Ville ont été accepté par les organisateurs , qui , selon eux, leur permettre de démontrer que les jeunes peuvent être responsables . Ainsi , les organisateurs ont décidé d’établir  » les équipes de nettoyage « et selon Martinez , «nous recrutons des volontaires en ligne .  » Ils sont également à la recherche de 20 à 30 bénévoles pour faire les « vigiles » . En échange , la Ville s’est engagée à placer suffisamment de toilettes et des conteneurs pour les bouteilles et les associations de défense vides contre l’alcoolisme et la drogue, comme Nuit Blanche et la brigade sous la police seront présents sur le site . Les autorités ont également fixé un calendrier : 21h00-02h00 .

Dieudohelp |
ecolesacrecoeur48 |
Lhistoire de l'affaire... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | DES CRIS DANS LE DESERT DES...
| chleuheasy
| Entraide Maroc 2014