PROBLEMES SOCIAUX.

L’occupation de l’espace public était déjà un problème avant le botellón, puisque c’était une pratique habituelle avant les années 80. Les espagnols consommaient dans la rue ou sur les terrasses à l’air libre, des boissons achetées dans les bars.

Mais le botellón a aggravé ceci à cause de sa spécificité. Il se produit dans les espaces non réglementés par les pouvoirs publics et donc il ne peut pas y avoir des sanctions. Donc les jeunes ne sont pas du tout contraint de modérer leur consommation et peuvent se comporter de n’importe qu’elle façon. Par exemple, ils peuvent jouer de la batterie, allumer des feux, uriner n’importe où, détruire le mobilier urbain.

Ces lieux sont choisis en raison de leur caractère central, de leur accessiblité par les transports en commun ( très pratique après une consommation d’alcool excessive au lieu de la voiture , et la présence de petits commerces vendant des boissons ).

La dégradation et cette occupation est donc un problème important, vu le nombre de personnes importantes qui sont présentes dans ces rassemblements. Il arrive très souvent que cela dégénère.La rue fait l’objet d’une occupation anarchique et insouciante. Les participant urinent dans la rue, et laissent leurs ordures : bouteilles vides, mégots, paquets de cigarettes, mouchoirs. Au lendemain de chaque botellón, les rues sont un véritable champs de bataille et des images identiques se reproduisent partout dans de nombreuses villes.

Le bruit est aussi un problème, ce qui conduit à des nuisances sonores. Les jeunes sont communicatifs et très bruyants, de plus il y a une présence de scooters et de voitures importantes. Malheureusement aucune législation existe pour cela. Malgré tout les autorités essayent de s’adapter et utilisent la législation sur le bruit pour combattre ce phénomène.

Les actes de vandalisme et de malveillances tel la destruction du mobilier, tags, détérioration des halls d’immeubles provoquent des vives tensions et une forte incompréhension entre les jeunes, les résidents et les pouvoirs publics. Le manque de sécurité est donc très important malgré la présence de la police et de véhicules effectuant des rondes. Il arrive très fréquemment que des jeunes se battent à cause de l’alcool.

probleme

L’espace public est fortement dégradé, pollué après un botellón.

À propos de botellontpe

Blog consacré au botellón dans le cadre des TPE. --> Dans quelle mesure le phénomène culturel du botellón devient-il un problème pour la société espagnole ?

Voir tous les articles de botellontpe

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Dieudohelp |
ecolesacrecoeur48 |
Lhistoire de l'affaire... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | DES CRIS DANS LE DESERT DES...
| chleuheasy
| Entraide Maroc 2014